Présentation

Le « Centre de Formation Liweitari » (CFL) a été créé en 2009 par le Suisse Heinrich Roth. Aujourd’hui, la gestion est entre les mains des Béninois et le CFL est une adresse connue au niveau national pour la bonne formation. Il est important pour le CFL que les jeunes de toutes les classes sociales et indépendant de l’appartenance tribale ou religieuse aient la possibilité d’être formés afin qu’ils soient des individus responsables et énergiques qui feront avancer le développement du pays.

Formation au CFL

0
Création
0
Collaborateurs

Formations finies

  • Apprenants

Apprenants actuels

  • Jahr 1
  • Jahr 2
  • Jahr 3

Nous garantissons la bonne qualité. Notre formation suit des normes élevées avec une excellent équipement. Nous veillons à un bon mélange de pratique et théorie, afin que chaque apprenti, qui termine avec succès sa formation chez nous, soit un spécialiste dans son métier et puisse prendre une position de leader dans les entreprises et dans le progrès du développement économique.

Actuellement, le CFL forme les jeunes (la majorité des apprentis a entre 16 et 25 ans) dans 5 métiers :

    • Maçonnerie (depuis 2009)
    • Polymécanique (depuis 2009)
    • Electrique (depuis 2014)
    • Mécanique Auto (depuis 2019)
    • Agriculture biologique – EPAL (depuis 2019)

Ces domaines ont été choisi parce que ce sont ceux où il y a le plus grand besoin dans le pays de Bénin. Un bon travail de maçonnerie peut améliorer la qualité des maisons privées, qui est actuellement souvent médiocre. En outre, de grands bâtiments doivent être construits pour les entreprises et autres organisations qui sont nécessaires au développement de l’économie du pays. Une autre étape consiste à fournir à la population de l’électricité pour lui permettre de travailler productivement plus longtemps. Par exemple, les enfants peuvent toujours étudier pour l’école aussi le soir en ayant le courant. L’électrification nationale renforcera non seulement l’industrie, mais améliora également les possibilités de loisirs. Il est également indispensable pour l’économie du pays que des employés compétents soient disponibles dans le secteur de la mécanique. Comme de plus en plus de composants et de machines techniques sont déjà utilisés, il est nécessaire que les opérations mécaniques telles que la soudure, le tournage, le perçage, etc. soient appliquées avec précision. C’est la seule façon pour une industrie de se développer et de produire elle-même des pièces métalliques. Avec le début du cours de mécanique automobile, on a pris en compte la condition que le nombre de voitures sur les routes du Bénin augmente. Cependant, il n’y a souvent pas d’entretien adéquat des véhicules, pour la plupart anciens. Au CFL, les apprentis apprennent à rectifier correctement les problèmes et à rendre une voiture durablement apte à la circulation. L’objectif de l’agriculture biologique est d’assurer la sécurité alimentaire du pays pour une population en croissance rapide ace au réchauffement climatique. L’agriculture biologique permet non seulement d’augmenter le rendement des récoltes, mais aussi de préserver les ressources naturelles. Un autre but du projet consiste à renforcher les réserves d’eau du pays.
Ainsi, le CFL parvient à améliorer à long terme le développement du pays et permet à de nombreux jeunes de prendre leur vie en main et de la façonner, tout en accordant de l’importance à la protection et à la préservation de la nature et ses ressources.

Terrain

 1. Administration et salles de classe
 2. Atelier d’Electricité
 3. Atelier de Métallurgie (Polymécanique)
 4. Atelier de Maçonnerie
 5. Atelier de Mécanique (Polymechanik)
 6. Atelier de Mécanique Auto
 7. EPAL

 8.  Sanitaires
 9.  Dortoirs pour les apprenants masculins
10. Dortoirs pour les apprenants féminins
11.  Maison du surveillant
12.  Salle commune « Paillotte »
13.  Terrain de sport

Histoire

Juillet 2008

L’achat d’un terrain de 8500 m2.

Janvier 2009

Commencement des travaux de construction

Juin 2009

Le gros œuvre sur le bâtiment principal avec atelier est exécuté

Octobre 2009

Début du premier cours de formation pour les polymécaniciens et les maçons

Février 2012

Le CFL est officiellement approuvé et enregistré comme une ONG

Janvier 2013

L’atelier est les logements pour les apprentis sont élargis

Octobre 2014

Début du premier cours de formation pour les électriciens

Février 2016:

Signature de l’Accord Cadre, la distinction la plus haute de l’Etat de Bénin pour les ONGs

Juin 2016

La direction est passée à Michel Adimi, un employé depuis la création du CFL

Octobre 2019

Début des premiers cours de formation dans la mécanique auto et l’agriculture biologique (EPAL)

Novembre 2019

Renouvèlement de l’Accord Cadre